13 août 2020

Gélule végétale super fleurs de bach – Lea Nature

De la culture à la mise en flacon, tout se déroule dans les alentours de Londres. Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux qui agissent positivement sur les émotions négatives ou les humeurs afin de les changer positivement, et qui visent à aider la personne à surmonter ses problèmes. Ainsi, pour bien choisir une fleur de Bach parmi les 38 essences qui existent, il faudra s’intéresser à l’émotion ressentie de même qu’à l’humeur, au tempérament et à la personnalité de la personne que l’on souhaite aider.

Ainsi donc naquirent les élixirs floraux du Dr Bach, aujourd’hui appelés plus simplement « Fleurs de Bach ». Les Fleurs de Bach Original sont produites selon une charte de qualité précise dans une unité de production qui lui est entièrement consacrée.

Toutes les infos sur les fleurs de Bach

Elles sont commercialisées à travers le monde depuis plus de 70 ans. Les autorités françaises sont régulièrement informées des nouveautés concernant l’étiquetage et la promotion de ces produits commercialisés sous le statut de complément alimentaire depuis de nombreuses années sur le territoire français. Il faut insister sur le fait que le traitement utilisant les fleurs de Bach est d’ordre psychologique. Les élixirs ne correspondent en aucun cas à des traitements pour des pathologies physiques précises.

Il n’existe pas de contre-indication, ni d’effets secondaires à la prise des élixirs de fleurs de Bach. Aucun risque de dépendance ni d’accoutumance, ni même de toxicité et de surdosage. Les Fleurs de Bach® authentic sont fabriquées de la même manière depuis que le cébère Dr Edward Bach a mis au point les élixirs floraux éponymes dans les années 1930.

Devenir Conseiller en Fleurs de Bach n’a jamais été aussi easy

Par exemple, le Dr Bach affirmait que ses remèdes n’avaient pas d’effets indésirables, or tout médicament ayant un effet pharmacologique est susceptible de provoquer des effets secondaires! Les fleurs de Bach représentent «un potentiel économique indéniable inversement corrélé à leur potentiel thérapeutique», résume Richard Monvoisin.