11 août 2020

Harpagophytum biologique Seratta : la meilleure solution contre les douleurs … – Guide

C’est d’ailleurs pour cela que l’on prescrit souvent l’harpagophytum pour soulager les douleurs articulaires comme l’arthrose. Cependant, il est important de respecter la bonne posologie pour éviter ses potentiels effets secondaires. Mais en plus, l’état actuel des connaissances ne permet pas d’évoquer à ce jour d’effets considérables notoires quant à l’utilisation de cette plante pour soulager les douleurs liées aux rhumatismes. De son nom latin Harpagophytum procumbens, la griffe du Diable est une plante dont les effets anti-inflammatoires sont avérés.

Suivez toujours les recommandations présentes sur l’emballage du produit que vous consommez et ne dépassez pas les doses prescrites. En cas de doute, il est préférable de ne pas consommer de plantes et de se référer à un avis médical.

Quelles plantes médicinales cultiver et leurs usages

Une tisane d’eucalyptus modifie-t-elle le taux de glycémie ? Il faut le savoir, les associations plantes et médicaments sont loin d’être anodines. Et les deux approches ne sont pas toujours faciles à combiner. Selon les doses, ils peuvent avoir des conséquences non souhaitées sur la santé, mais la quantité n’est pas seule responsable.

Dès lors, elle est une resolution naturelle appropriée pour les affections rhumatismales. Sans effets contraires et/ou interactions médicamenteuses, elle s’impose ainsi comme une excellente different aux anti-inflammatoires non stéroïdiens et antidouleurs. Les résultats de plusieurs essais cliniques, avec ou sans groupe placebo, indiquent que la racine de griffe du diable peut réduire les maux de dos1-four.

Il s’avère que cette plante médicinale soit un allié indispensable, en cas d’arthrose, d’arthrite, de lumbago, ou d’autres maux nécessitant l’utilization d’un antalgique. Mais d’autres propriétés médicales encore peu connues du grand public ont même été révélées. Souvent associé au dieu Apollon ainsi qu’aux illustres personnages de la Rome vintage, le laurier est aujourd’hui davantage reconnu pour ses propriétés thérapeutiques très appréciées des aromathérapeutes.

Consultez obligatoirement un médecin si vous souffrez d’ulcère gastrique, du duodénum ou encore de calculs biliaires. En phytothérapie, on utilise essentiellement la racine secondaire de l’Harpagophytum (ce sont d’importants tubercules), on utilise plus rarement la racine primaire. Traditionnellement, l’Harpagophytum était utilisée en Afrique pour combattre les troubles digestifs, les indigestions, la fièvre, les rhumatismes, les allergies, les douleurs liées à l’accouchement, ainsi que certaines inflammations. Lorsque les colons européens arrivèlease en Afrique, ils emmenèrent la plante avec eux, qui fut largement utilisée. mélangées à une compote ou à un jus de fruit, afin de masquer l’amertume.

Il fut découvert aux États-Unis dans les années 1970 en médecine vétérinaire où il reste très populaire. Il est toutefois difficile d’en mesurer objectivement l’efficacité car il est souvent conseillé en même temps que la glucosamine et la chondroïtine dont il participe à la manufacturing. Comme tous les produits soufrés, il n’est pas toujours bien toléré aux doses efficaces (minimum 1,5 grammes par jour) et est déconseillé en cas de grossesse, allaitement, maladie rénale ou chimiothérapie. Néanmoins dans la formule du GCA, vous trouvez une synergie d’éléments qui augmente l’efficacité du produit. Bonjour Lindouille, Nous vous remercions pour votre query sur notre website concernant le produit SANTE VERTE GCA 2700 ARTICULATION.

Quelles sont les contre-indications de l’harpagophytum ?

  • D’autant plus qu’un nombre important d’études scientifiques l’ont affirmé.
  • En gélules ou en comprimés, il est 5 à 10 fois plus concentré que la poudre de plante.
  • L’harpagophyton est vendu essentiellement sous forme de gélules ou de comprimés en Occident.
  • Elle est également appréciée des sportifs, contre les douleurs musculaires ou les entorses (tendinites, élongations…) et favorise la souplesse.
  • Pas de souci pour la poudre, c’est juste les gélules qu’il faut prendre de manière temporaire.
  • Les plantes reminéralisantes optimisant le traitement de l’arthrose sont la prêle et le lithothamme.

Elle doit son nom à sa forme caractéristique (voyez l’image ci-jointe). La racine est ainsi utilisée sous forme de poudre en capsules ou en comprimés à prendre 2 à 3 fois par jour. On trouve également des préparations à utilization externe sous forme de gels. Enfin, des extraits sous forme de teintures peuvent être préparés sur demande.

Elle est aussi un bon allié pour stimuler l’appétit et faciliter la digestion. En fonction du mal à soulager, la dose de griffe du diable recommandée varie. Pour cette raison, votre médecin pourra vous aiguiller sur la posologie la plus adaptée à vos besoins.

Les colons européens ont appris de ces tribus africaines l’usage médicinal ancestral de l’harpagophytum dans le locomotion du cheval traitement de l’arthrite. Il semblerait d’ailleurs qu’il ne s’agisse pas d’un réel enseignement mais plutôt que ce soit le fruit du hasard.

harpagophytum et hypertension

L’activité physique permet d’entretenir la tonicité des muscles et des tendons et de stabiliser ainsi l’articulation malade. Elle permet aussi de favoriser la diffusion des éléments nutritifs à l’intérieur du cartilage. faites par exemple du vélo, nagez, marchez (au minimal 30 minutes tous les 2 jours). Évitez les activités sportives qui font exercer une forte pression sur les articulations (par exemple le jogging sur bitume, le tennis). En cas de poussée, il faut mettre l’articulation au repos mais, dès qu’elle est terminée, il faut redevenir actif, y compris si quelques douleurs persistent.

Il est connu que le développement de l’arthrose est lié à des taux élevés de certains médiateurs pro-inflammatoires, comme les cytokines et les chimiokines. Ces derniers favorisent pourtant l’altération du cartilage et inhibent, par ailleurs, l’motion du collagène. Ce muscles, articulations qui explique les divers symptômes, tels que les douleurs articulaires, la sensibilité des tendons, les gonflements, la déformation des articulations et les difficultés à effectuer des mouvements. Les racines de la plantes renferment de nombreux extraits dont des stérols végétaux, des flavonoïdes, de la quinone, et des hétérosides iridoïdes.

De ce fait, cette plante aux noms multiples est très souvent employée pour réduire et soulager les douleurs dorsales. À l’origine, les peuples africains utilisaient l’harpagophytum pour cette raison. Les maux de dos étant courants dans les régions du monde où les cultivateurs travaillent à la major et penchés la plupart du temps.

Quelle tisane Anti-inflammatoire ?

Pour les patients ayant de l’arthrose sur les articulations des membres inférieurs (chevilles, genoux, hanches) : privilégiez les sports qui n’exercent pas ou peu de pression sur le bas du corps, comme le vélo, la natation, l’aquagym, le rameur, la randonnée sans dénivelé (avec bâtons pour soulager les appuis).

L’harpagophytum est l’une des plantes les plus couramment employées en Afrique. Le méthyl-sulfométhane (MSM) permet des apports soufrés naturels.

harpagophytum et hypertension

Pour lutter contre la perte d’appétit et la dyspepsie, l’harpagophytum se consomme aussi en compléments alimentaires. Ici, elle se prend avant les repas, en prises de 500 mg (trois prises par jour). Dans ce cadre, la teinture d’harpagophytum a aussi fait ses preuves. Il ne faut alors pas dépasser un millilitre de teinture par jour.

Quels sont les aliments les plus Anti-inflammatoires ?

De son nom latin Harpagophytum procumbens, la griffe du Diable est une plante dont les effets anti-inflammatoires sont avérés. Elle doit son nom à sa forme caractéristique (voyez l’image ci-jointe). La racine est ainsi utilisée sous forme de poudre en capsules ou en comprimés à prendre 2 à 3 fois par jour.